Rechercher
  • Marianne Giorgetti

Discipline, Patience et Humilité

Posture du Roi des Poissons


Matsyèndrâsana « stimule le feu digestif » qui est lié à l’énergie de la zone ombilicale logée dans manipura cakra. La compression de l’abdomen par la jambe repliée favorise les fonctions d’assimilation et d’élimination. Les échanges sont intensifiés et l’énergie vitale s’accroît.


Matsyèndrâsana permet la réconciliation des paires d’opposés qui nous habitent et « dissout tout trajet préférentiel en installant une polarité bienfaisante , puis une plus grande fluidité de l’énergie vitale au sein de l’axe vertical. »


Symboliquement ou concrètement, les caractéristiques et les effets de cette grande posture de yoga nous apaisent, nous recentrent, nous redressent et ouvrent en nous des espaces pour que l’Énergie universelle, le Souffle, Prâna, circulent pleinement et librement.

Pratiquée d’un côté puis de l’autre, elle nous unifie et nous rend entier.


Cette posture de torsion nous fait porter un regard en arrière, comme un pas de côté. Elle nous permet d’éclairer symboliquement notre passé à la lumière du présent et peut-être prendre conscience du chemin parcouru.


Un grand merci à Boris Tatzky pour son article dans lequel j’ai beaucoup puisé .


Il existe plusieurs variantes lié à cette posture et plusieurs adaptations sont possible en fonction de votre corps d'aujourd'hui.


COMMENT PRATIQUER?


Asseyez-vous les jambes tendues devant vous, puis fléchir la jambe droite et déposer la plante du pied droit à la hauteur du genou gauche.

Déposez vos deux mains sur le tibia redressez votre dos puis soulevez la plante de pied droit pour la déposer à l'extérieur de la jambe gauche.


Repliez la jambe gauche pour amener le talon en direction de la fesse droite.

Vérifier que vos deux fessiers sont bien ancrés au tapis.


Tout en gardant le buste de face, enroulez votre épaule droite et venez placer la main droite à plat derrière votre bassin. (mettre une brique si vous n'arrivez pas à déposer votre main à plat) Levez le bras gauche en direction du ciel pour continuer à allonger votre colonne et venez vers l'avant enrouler votre bras gauche autour de votre genou droit, et déposer votre main sur votre cuisse.


En inspirant tourner la ligne des épaule vers la droite, gardez la colonne alignée, le menton est légèrement vers la gorge, la tête tourne vers l'épaule droite si la nuque le permet. La main droite au sol vous permet de vous redresser afin de garder le dos aligné.


Quand la posture est installée, sans tension sinon ajustez-vous, fermer les yeux et placer votre conscience à l'entrée des narines. Inspirez.... Expirez calmement puis à chaque inspire allongez la colonne, vous êtes dans le redressement et à chaque expire venez dans l'abdomen et détendez voter visage, la gorge , la poitrine. Placez un rythme respiratoire lent, ample et régulier.


Vous pouvez rester cinq à six respirations en conscience tout en laissant le souffle évoluer et vous traverser.

C'est sur une inspiration que vous reviendrez au centre, pour laissez infuser la posture avant de vous installer de l'autre coté.












38 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout